Les femmes enceintes ne semblent pas présenter un risque plus élevé de corona

Les femmes enceintes ont apparemment peu de raisons de s’inquiéter des problèmes de santé dus au coronavirus, les experts ont dit à l’ER. Le professeur Kitty Bloemenkamp, président du centre de naissance de l’hôpital d’enseignement d’Utrecht et d’une équipe nationale de recherche, a déclaré que depuis mars, seulement 211 femmes ont été testées positives avec le coronavirus aux Pays-Bas. « Chaque année, environ 185 000 enfants naissent, donc à partir du 1er mars, environ 46 000 femmes ont accouché », a-t-elle déclaré à la chaîne. «Le total de 211 femmes qui ont eu des plaintes et testé positif ne me semble pas trop mauvais, de sorte que la chance que les femmes enceintes ont eu le virus a été faible. Elle a ajouté que leurs symptômes correspondaient à ceux de la population générale, avec la plupart des plaintes légères comme la fièvre et la toux, mais 3% ou 4% ayant besoin de soins intensifs à l’hôpital. Le risque de mort semble également très faible. « Jusqu’à présent, une seule femme aux Pays-Bas qui accouche est décédée avec Covid-19 », aurait-elle déclaré. «C’est une image très différente de celle du MERS, qui est causé par un autre coronavirus. Là, nous voyons un taux de mortalité d’environ 25%. Cependant, elle a ajouté que si une femme enceinte devient très malade, les médecins croient qu’il pourrait être bénéfique d’induire la naissance plus tôt pour donner une meilleure chance de guérison. «Surtout au cours des 12 dernières semaines, les femmes enceintes ont une plus grande chance de complications graves d’une infection pulmonaire, parce que le système immunitaire change pendant la grossesse et le diaphragme – qui est important pour la respiration – est poussé vers le haut plus tard dans la grossesse, dit-elle. L’équipe a également observé que la probabilité qu’un fœtus contracte le virus in utero semble extrêmement faible. Willem de Vries, vice-président de l’association pédiatrique des Pays-Bas, a déclaré à la chaîne de télévision qu’à ce jour aucun bébé néerlandais n’avait dû être soigné dans les services de soins intensifs néonatals du coronavirus. Il n’est cependant pas clair s’il est plus risqué d’accoucher pendant une épidémie de coronavirus qu’à tout autre moment.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories

Commentaires récents